Un train pour l’Europe Juin 2019

Lors de la St Pierre du 29 juin 2019, le corso était mené par une locomotive aux couleurs du Comité de Jumelage arborant les drapeaux de nos jumeaux.

Sur le char la jolie petite Rose, accompagnée de ses copains et de Fanny sa maman, avait la responsabilité de l’envoi de confettis sur les spectateurs tout le long du trajet à travers la ville.

Fête de L’Europe 2019

Le 6 mai dernier a eu lieu la traditionnelle soirée de la fête de l’Europe. Les clowns de l’Atelier de Zita ont accueilli les convives et les ont accompagnés le temps de l’apéritif. En point d’orgue de leur prestation, ceux-ci nous ont interprété a cappella l’hymne européen.

Le dîner et la tombola qui ont suivi ont été l’occasion pour nos adhérents de se retrouver et d’échanger souvenirs et projets.

Rendez-vous a été pris pour 2020, année des 40 ans des jumelages avec Cromer (Angleterre) et Nidda (Allemagne) !!!!!

Visite à Ponte San Nicolo – Projet Imagine Next Février 2019

Un grand merci à Myriam Jesson et Jean-Pierre Maurizot pour leur reportage! https://www.youtube.com/watch?v=UHuzt3d5YUk&feature=youtu.be

Vendredi 22 février, après un voyage en car long mais relativement plaisant sous le soleil, nous avons été accueillis par Enrico Annoni , président du comité de jumelage de Ponte san Nicolo,et nos familles d’accueil.

Dès le samedi matin nous nous sommes retrouvés avec les délégations de Medvode, Nidda et Dobra, à la salle municipale pour échanger sur nos travaux préparatoires à Imagine Next, et découvrir les résultats consolidés des questionnaires des 5 pays présents.

Enrico Rinuncini, maire de Ponte san Nicolo, a fait part de son attachement aux jumelages grâce auxquels il a pu développer des liens personnels avec chaque ville, liens auxquels il est très attaché. Malheureusement, lors les élections de mai prochain , il devra quitter son poste ayant déjà effectuer deux mandats.

Enrico Annoni a souligné combien le contexte actuel est difficile et incertain pour l’Union Européenne. 70 ans de paix de d’échanges nous font l’obligation morale de continuer et de travailler pour une Europe forte, une « Europe des Gens » afin de laisser à nos enfants un « monde de demain » où il fera bon vivre. Ses propos ont été renforcés par une vidéo présentant une allocution du député européen Damiano Zoffoli appelant aux votes le 26 mai prochain car « il est temps de décider de ce qui devrait être et de monter ce à quoi nous tenons ». Une visite à l’exposition itinérante sur les pères et mères fondateurs de l’Europe a conclu cette matinée de travail.

Une centaine de bénévoles italiens avaient œuvré pour préparer ce week-end : séances de travail mais aussi intermèdes musicaux, spectacle de danse et de théâtre sans oublier l’organisation d’un défilé de carnaval mettant à l’honneur l’Europe et les villes jumelles et repas pris en commun.

Lors de la soirée de clôture, Enrico Annoni a présenté aux français les excuses des membres du comité, de la mairie et de la ville tout entière pour les propos tenus par des hommes politiques italiens dans les médias, propos qui ont pu nous offenser ou nous meurtrir mais qu’ils ne partagent pas et qui les ont blessés eux aussi.